• ROSEMAY

    regards/gazes

     

     

     

     

    Anne Q before the curfew

    anne q before the curfew

    Charcoal

    october 2020

     

    Paper 50x40 cm

    Pier Paolo Pasolini after Dino Pedriali

    portrait 2020

    Ink and oil pastel

    July 2020

     

    Paper 30 x 40 cm

    méli-mélo

    Méli-mélo

    Ink and oil pastel

    March 2020

     

    Paper 56x35,5 cm

    Joseph Kessel

    Anachronism

    oil and oil pastel

    October 2020

     

    Canvas 46x55 cm

    Georgia O'Keeffe

    georgia o'keeffe (d'après Alfred Stieglitz)

    Acrylic and graphite

    April 2020

     

    Paper 50x40 cm

  • VIDEOS

    A moment of happiness

    A few nudes 2017-2018

    Portraits

  •  

     

    “When I paint, my thoughts silence; I have no one to please; no one to answer either. I am content and in no rush. It 's like the most genuine version of myself...»

     

     

     

    Solo exhibitions

     

     

    Paris 2001 : Galerie BERNANOS

     

    Paris 2004 : Galerie LEE rue Visconti

     

    Paris 2006 : Galerie Crous-Beaux-Arts

     

    2012 : Espace K galerie à Boulogne-Billancourt

     

    Portes ouvertes des ateliers d’artistes à Boulogne, 2016/2017/2018/2019

     

    Bibliothèque du FORUM, Boulogne-Billancourt, 2020

     

     

     

     

    Group exhibitions

     

     

     

    2004/2005 : Invitée d’honneur à Carpiquet à l’exposition Pastel en Normandie

     

    2005 : Exposition à Opera Gallery de Singapour

     

    2006 : « Pastel en Normandie » 10 ans

     

    2008 : Africolors au Carré Belle-Feuille à Boulogne-Billancourt

     

    2012 : Portrait Art Today Galerie Claire Corsia, Paris 3

     

    2014 : Le nu dans l'espace K espace K galerie à Boulogne-Billancourt

     

    2015: Galerie Thuillier Paris 3 du 4 au 10 Mars

     

    2016: Art Expo- New York - PIER 94

     

    2017: Galerie Thuillier, Paris 3

     

    2018: Galerie Thuillier, Paris 3

     

     

     

     

    Editions d’art et revues

     

     

    Le Portrait dans l’Art contemporain-Portrait Art Today Edition Internationale Edition Patou

     

    PROSPECT magazine April 2016 issue

     

     

     

     

     

    "Pourquoi en contemplant «Les vieilles» de Goya, ai-je commencé à dessiner à l'âge de sept ans? J'ai dû être impressionnée par le trait fort et noir de ces femmes, le contraste très moderne et la vision d'horreur de Goya. A cet âge, l'horreur attire et quand elle devient possible en la copiant il y a un sentiment de puissance. Cette force vitale je l'ai trouvée dans le dessin puis dans la peinture.

     

    La couleur est arrivée tard, en Toscane. La gouache en noir, blanc et gris fut mon premier médium. Puis l'aquarelle s'est immiscée jusqu'au jour où le pastel sec puis à l'huile a tout bousculé: la couleur est devenue mon alliée! Je dévisage les visages, les scrute et les laboure comme des paysages. Je les travaille "sur le motif" ou d'après des photos en noir et blanc puis compose les couleurs en commençant par les yeux. Tout passe par le regard et le reste suit.

     

    J'aime aussi travailler le nu dans mon atelier avec quelques amis une fois par semaine. Là aussi, le trait appuyé, le corps qu'il faut saisir en quelques coups de fusain puis oser mélanger l'encre, le pastel et le fusain comprimé: jongler avec les différents médiums: voilà ce qui motive mon voyage dans le pays de l'art et surtout garder la joie de peindre et d'explorer.

    Rosemay

     

     

     

     

  • SOME TEXTS AND PHOTOS

    La lumière en soutien, son bistouri en main et ses tubes en bataillon, elle dégaine vite, l’esquisse est ferme, la toile, comme une plage souillée par des eaux pastellisées, a perdu de son immaculé pour laisser place à la dislocation du modèle, à l’imagination du talent, à la création effervescente d’un tableau original où les traits et les teintes délivrent un visage cabossé mais vivant, mais vrai.

    D. Dahan, janvier 2011

    Un portrait c'est comme un arrêt sur image, l'image que vous donnez au moment où le pastel vient saisir le frémissement d'une mélancolie ou d'une attente. Il caresse ou accroche le papier. Le visage devient alors un paysage que vous parcourez pour atteindre le regard de l'artiste.

     

    Rosemay, 2020.

     

     

     

  • PRESS REVIEWS

    “Not everything that is faced can be changed, but nothing can be changed until it is faced.” - James Baldwin

    Baldwin’s complex fate:

    James Baldwin was told that his novel about gay life in Paris would ruin his career. Republished this month after 60 years, Giovanni’s Room remains risky, truthful and disturbing COLM TÓIBÍN

    PROSPECT APRIL 2016.

    A monthly analysis of some different pastels by a very generous and talented pastel artist, Gail Sibley.

  •  

     

     

    Erich Lederer "Un tableau ne vit que par celui qui le regarde."

  • Laissez un message, je vous répondrai

    Leave a message, I'll write you back as soon as possible

     Guestbook

    Livre d'or

     

    Mail

    All Posts
    ×