• ROSEMAY

     

     

    Childhood 3

    My friend

    Graphite
    June 2022
     
     
    Paper 40x30 cm

     

    Philip Roth  (acrylic)

    La Sagne 5

    Mixed media

    June 2022
     
    Paper 30x40cm

     

    The blue collar (pastel powder)

    Impressions La Sagne

    Mixed media

    June 2022
    Paper 30x40cm

    Canvas 40x40cm

    La Sagne 4 (sold)

    Pastel 2022

    Soft pastel
    May 2022
     
    Paper 42x59cm

     

    Evanescence

    Evanescence

    Acrylic and oil pastel

    May 2022

     

     
    Paper 30x40cm

     

    Childhood 3

    Childhood 3

    Ink and Acrylic

    March 2022
     
    Canvas 30x30 cm

     

  •  

    Solo exhibitions
     
    Paris 2001 : Galerie BERNANOS
     
    Paris 2004 : Galerie LEE rue Visconti
     
    Paris 2006 : Galerie Crous-Beaux-Arts
     
    Boulogne 2012 : Galerie Espace K
     
    Boulogne 2016/2017/2018/2019: Portes ouvertes des Ateliers d’Artistes
     
     
    Boulogne 2020: Bibliothèque du FORUM
     
    Paris 2021
    "Pousser les murs",
    Galerie Etienne de Causans, Paris 6
     
    Boulogne 2021: Portes ouvertes des Ateliers d'Artistes
     
     
    Group exhibitions
     
    2004/2005 : Invitée d’honneur à Carpiquet à l’exposition Pastel en Normandie
     
    2005 : Exposition à Opera Gallery de Singapour
     
    2006 : « Pastel en Normandie » 10 ans
     
    2008 : Africolors au Carré Belle-Feuille à Boulogne-Billancourt
     
    2012 : Portrait Art Today Galerie Claire Corsia, Paris 3
     
    2014 : Le nu dans l'espace K, galerie à Boulogne-Billancourt
     
    2015: Galerie Thuillier Paris 3 du 4 au 10 Mars
     
    2016: Art Expo- New York - PIER 94
     
    2017: Galerie Thuillier, Paris 3
     
    2018: Galerie Thuillier, Paris 3
     
     
     
     
    Editions d’art et revues
     
    Le Portrait dans l’Art contemporain-Portrait Art Today Edition Internationale Edition Patou
     
    PROSPECT magazine April 2016 issue
     
    Romain Gary pour couverture du livre
    "L'angoisse du Roi Salomon"
    Edition Hongroise,février 2021.

     

    Pousser les murs

    Rosemay a commencé à dessiner à l’âge de 7 ans, à la fois fascinée et impressionnée par le trait fort et noir « Des vieilles » de Goya. L’âpreté du trait, son intransigeance l'ont paradoxalement attirée. Elle a éprouvé en les reproduisant, le sentiment d’une force vitale dans laquelle elle a puisé inlassablement, d’abord par le dessin puis par la peinture.
    De grands portraits au fusain, aux traits parfois déformés, mais déjà construits autour de leurs regards ont donc jalonné une première période.
    Les couleurs ont été une conquête, lente, progressive. D’abord de grandes tâches monochromes sur de la gouache en noir et blanc, Puis, l'aquarelle s'est immiscée jusqu'au jour où avec le pastel sec puis à l'huile tout a basculé. D’inaccessible, la couleur est devenue le substrat même de ses tableaux. Les teintes, leur déclinaison, leur composition, leurs variations en fonction des supports utilisés se sont invitées au premier rang de ses recherches, de sa quête.
    Les portraits l'ont bien sûr accompagnées tout au long de ce voyage. Rosemay scrute les visages, les laboure, les transforme en commençant par les yeux. Le regard, cette fenêtre ouverte entre le sujet du tableau et celui qui le regarde est toujours premier mais la diversification des thèmes de ses tableaux, de ses recherches lui ont permis de l’aborder de l’éclairer, autrement.
    Ainsi, les paysages d’abord amples, figuratifs ont été de plus en plus ramassés jusqu’à n’être que des compositions de couleurs, qui invitent à imaginer. De là, elle a franchi le pas vers le semi abstrait, de plus grandes toiles, aux teintessouvent plus franches, un continent nouveau qu'elle a commencé à explorer avec les mêmes précautions que les couleurs.
    A contrario dans le nu, il faut saisir le corps en quelques coups de fusain, le trait appuyé, puis travailler ensuite les mélanges l'encre, le pastel et le fusain comprimé. Les dessins, les nus individuels, les compositions, son grand espace de liberté. Voilà, en quelques mots l’histoire d’un voyage dans lequel, explorer, oser, douter, se réinventer résument sa joie de peindre.
     
    Barbara Allen (2021)
     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • PRESS REVIEW

    “Not everything that is faced can be changed, but nothing can be changed until it is faced.” - James Baldwin

    Baldwin’s complex fate:

    James Baldwin was told that his novel about gay life in Paris would ruin his career. Republished this month after 60 years, Giovanni’s Room remains risky, truthful and disturbing COLM TÓIBÍN

    PROSPECT APRIL 2016.

    A monthly analysis of some different pastels by a very generous and talented pastel artist, Gail Sibley.

  • Laissez un message, je vous répondrai

    Leave a message, I'll write you back as soon as possible

    C’est un dessin au pastel, qui miroite de ses innombrables formes aux couleurs tendres. L’œil s’y perd d’abord, se reprend, se promène dans ce jardin

     Guestbook

    Livre d'or

     

    Mail